Banque de données en santé publique

Aide

Lien permanent : http://bdsp-ehesp.inist.fr/vibad/index.php?action=getRecordDetail&idt=516881

Export

Sélection :

Adhésion à la vaccination en France : résultats du Baromètre santé 2016. Vaccination des jeunes enfants : des données pour mieux comprendre l'action publique.

Auteur
GAUTIER (A.); JESTIN (C.); CHEMLAL (K.)
Collectivité auteur
Groupe Baromètre santé 2016. FRA
Source
BULLETIN EPIDEMIOLOGIQUE HEBDOMADAIRE. N° n° spécial, 2017/10/19, pages 21-27, FRA
ISSN
0245-7466
Type de document
ARTICLE (DOCUMENT PAPIER)
Langue
Français
Résumé
Introduction : depuis la pandémie de grippe A (H1N1) de 2009, les réticences vis-à-vis de la vaccination sont largement discutées, tant au niveau national qu'au niveau international. Il est nécessaire de suivre à intervalles réguliers l'adhésion de la population à la vaccination et les réticences vis-à-vis de certaines vaccinations. Méthodes : le Baromètre santé 2016 est une enquête aléatoire réalisée par téléphone, entre janvier et août 2016, auprès de 15 216 personnes âgées de 15 à 75 ans résidant en France métropolitaine. Les résultats présentés dans cet article concernent les 14 875 personnes de âgées de 18 à 75 ans. Résultats : en 2016,75,1% des personnes interrogées ont déclaré être favorables à la vaccination en général. L'adhésion a augmenté de manière importante par rapport à 2010 (61,2%) mais a diminué par rapport à 2014 (78,8%). La vaccination contre la grippe saisonnière est celle qui recueille le plus d'opinions défavorables en 2016 (15,4%), devant la vaccination contre l'hépatite B (13,0%) et la vaccination contre les infections à papillomavirus humains (HPV) (5,8%). Les vaccins concernant les nourrissons suscitent peu de réticences. Le profil des personnes défavorables à la vaccination est différent selon la nature des vaccinations. Les réticences vis-à-vis de la vaccination contre la grippe saisonnière s'expriment davantage chez les 25-44 ans, mais moins parmi les plus diplômés. Les profils des personnes défavorables aux vaccinations contre l'hépatite B et contre les HPV sont très proches : ce sont principalement des personnes disposant de revenus et de diplômes élevés, les personnes âgées de 45-54 ans et les femmes. Conclusion : les résultats de cette enquête montrent que l'adhésion à la vaccination est un phénomène complexe mettant en jeu plusieurs déterminants sociodémographiques à prendre en compte pour lever les réticences et redonner confiance dans la vaccination.
Mots-clés BDSP
Vaccination Adhésion Opinion Perception Enquête France
Mots-clés Pascal
Vaccination Perception Enquête France
Mots-clés Pascal anglais
Vaccination Perception Survey France
Provenance

SANTE-PUBLIQUE-FRANCE

Identifiant BDSP
516881
Création de la notice
2018-01-30
Dernière mise à jour
2018-01-30

Sauf mention contraire ci-dessus, le contenu de cette notice bibliographique peut être utilisé dans le cadre d'une licence CC by NC-SA BDSP

Accès au Document

Rechercher sur le web