Banque de données en santé publique

Aide

Lien permanent : http://bdsp-ehesp.inist.fr/vibad/index.php?action=getRecordDetail&idt=400446

Export

Sélection :

Occlusion intestinale de l'enfant par malrotation intestinale isolée. A propos de 11 cas.

Titre traduit
Intestinal obstruction in children due to isolated intestinal malrotation. Report of 11 cases. (en)
Auteur
RAMIREZ (R.); CHAUMOITRE (K.) FRA. Service de radiologie. Pavillon Mère-Enfant. Hôpital Nord. Ap-Hm. Université de la Méditerranée. Marseille.; MICHEL (F.) FRA. Service de réanimation pédiatrique. Pavillon Mère-Enfant. Hôpital Nord. Ap-Hm. Université de la Méditerranée. Marseille.; SABIANI (F.); MERROT (T.)
Collectivité auteur
Service de chirurgie pédiatrique. Hôpital Nord. Ap-Hm. Université de la Méditerranée. Marseille. FRA
Source
ARCHIVES DE PEDIATRIE, Vol 16, N° 2, 2009, pages 99-105, 16 réf.
Type de document
ARTICLE (DOCUMENT PAPIER)
Langue
Français
Résumé
Le but de ce travail est d'analyser le mode de présentation clinique, ainsi que la prise en charge des occlusions intestinales de l'enfant par malrotation intestinale isolée. Patients et méthodes. Nous avons analysé rétrospectivement les dossiers d'enfants admis dans notre service du 1er juin 1996 au 31 mars 2007 pour une occlusion intestinale par malrotation. Les malrotations intestinales associées à un syndrome malformatif (laparoschisis, omphalocèle, hernie diaphragmatique) ont été exclues. Résultats. Il s'agissait de 11 patients dont 7 garçons et 4 filles, âgés de 1 j à il ans au moment du diagnostic (âge médian 14 j). Ils présentaient des vomissements bilieux (7 cas) ou alimentaires associés à une perte de poids (2 cas), des épisodes de malaises (pâleur) associés à une malnutrition (2 cas), un mélaena (1 cas) ; un diagnostic avait été évoqué en période anténatale. Le transit oesogastroduodénal avait permis d'établir le diagnostic de malrotation chez 6 enfants, confirmé par une échographie-doppler dans 3 cas. L'échographie-doppler avait été suffisante pour affirmer le diagnostic de malrotation chez 4 enfants conduisant à une laparotomie en urgence. Dans 1 cas, le diagnostic de malrotation avait été établi en peropératoire. Au cours de la laparotomie, nous avons constaté un volvulus du grêle chez 7 patients, une bride de Ladd chez 3 patients ; dans deux cas, la malrotation et l'ischémie intestinale résiduelle étaient les seules anomalies faisant évoquer un volvulus spontanément détordu. Parmi les anomalies rotatoires intestinales, on notait 10 cas de mésentère commun incomplet (arrêt de la rotation à 180°) et un caecum mobile. Conclusion. Le diagnostic de malrotation intestinale isolée de l'enfant doit être évoqué devant un tableau d'occlusion intestinale, signalé notamment par des vomissements bilieux. Le pronostic fonctionnel et vital dépend d'une prise en charge précoce et adaptée.
Mots-clés BDSP
Enfant Intestin Rapport Pédiatrie France Homme Europe Appareil digestif
Mots-clés Pascal
Occlusion intestinale Enfant Malrotation Volvulus Intestin Compte rendu Pédiatrie France Homme Europe Pathologie de l'appareil digestif Pathologie de l'intestin Appareil digestif
Mots-clés Pascal anglais
Intestine occlusion Child Malrotation Volvulus Gut Report Pediatrics France Human Europe Digestive diseases Intestinal disease Digestive system
Provenance

Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

Identifiant BDSP
400446
Création de la notice
2009-10-05
Dernière mise à jour
2009-10-05

Sauf mention contraire ci-dessus, le contenu de cette notice bibliographique peut être utilisé dans le cadre d'une licence CC by NC-SA BDSP

Accès au Document

Rechercher sur le web