Banque de données en santé publique

Aide

Lien permanent : http://bdsp-ehesp.inist.fr/vibad/index.php?action=getRecordDetail&idt=375942

Export

Sélection :

Pollens et effets sanitaires : synthèse des études épidémiologiques.

Titre traduit
Pollen and health effects : Synthesis of epidemiological studies. (en)
Auteur
GUILLAM (M.T.); SEGALA (C.)
Collectivité auteur
Sepia-Santé. Melrand. FRA
Source
REVUE FRANCAISE D'ALLERGOLOGIE ET D'IMMUNOLOGIE CLINIQUE, Vol 48, N° 1, 2008, pages 14-19, 37 réf.
Type de document
ARTICLE
Langue
Français
Résumé
La prévalence de la rhinite pollinique a triplé en 25 ans dans la population française. Dans ce contexte, un travail de synthèse a été mené sur les associations entre les pollens et les effets sanitaires. Il comprend trois parties : les mesures d'exposition aux pollens, la relation entre pollens et effets sanitaires et la présentation des études épidémiologiques publiées. L'exposition aux pollens est toujours estimée à l'aide de mesures en extérieur et agrégées pour l'ensemble des populations étudiées. La relation entre les concentrations en allergènes et les manifestations cliniques est complexe et parfois difficile à interpréter du fait des variations liées à la sensibilité des individus, du décalage entre les concentrations en pollens et l'apparition des symptômes, des concentrations liées au seuil d'apparition des manifestations, des concentrations liées au seuil pour lequel les manifestations sont maximales, de la succession d'apparition des différents pollens, de la fréquente multisensibilisation des individus. De plus, l'étude de cette relation nécessite la prise en compte d'un certain nombre de facteur de confusion : facteurs météorologiques, aéroallergènes fongiques, polluants atmosphériques chimiques. La plupart des études épidémiologiques se sont intéressées aux liens entre les covariations temporelles à court terme (d'un jour à l'autre) d'indicateurs sanitaires mesurés soit à l'échelon individuel dans des populations spécifiques (étude de panel), soit à un niveau agrégé dans la population générale (étude écologique temporelle) et d'indicateurs d'exposition aux pollens. Une synthèse des études épidémiologiques mesurant les liens entre pollens et pollinoses saisonnières publiées entre 1978 et 1995 avait retenu 16 études seulement (15 études de panel et une étude écologique temporelle). Les conclusions de ce travail étaient que les résultats allaient dans le sens d'une association entre les niveaux de comptes polliniques et les pollinoses saisonnières, mais la quantification de l'effet et la forme de la relation dose-réponse ne pouvaient être clairement explicitées du fait de l'emploi de méthodes statistiques inappropriées et de la non-prise en compte des facteurs de confusion. Notre recherche actuelle a retenu neuf publications étudiant les effets à court terme des pollens (dont seulement deux études de panel). Leurs analyses confortent la relation existant entre les niveaux de comptes polliniques et des indicateurs sanitaires. Quelques publications permettent de quantifier l'effet à court terme des pollens, notamment avec les rhinoconjonctivites saisonnières et l'asthme.
Mots-clés BDSP
Allergie Epidémiologie Etat santé Exposition Immunologie Homme Immunopathologie
Mots-clés Pascal
Allergie Epidémiologie Santé Rhinite Exposition Immunologie Homme Immunopathologie Pathologie du nez Pathologie ORL
Mots-clés Pascal anglais
Allergy Epidemiology Health Rhinitis Exposure Immunology Human Immunopathology Nose disease ENT disease
Provenance

Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

Identifiant BDSP
375942
Création de la notice
2008-05-13
Dernière mise à jour
2008-05-13

Sauf mention contraire ci-dessus, le contenu de cette notice bibliographique peut être utilisé dans le cadre d'une licence CC by NC-SA BDSP

Rechercher sur le web